La Polynésie en famille !

Parcours et choix pour 3 mois de voyage

La Polynésie en famille a vraiment été un très bon choix pour partir au bout du monde avec un nouveau né. Une destination magique avec des paysages variés, une nature luxuriante, une faune marine unique et un peuple vraiment accueillant. Un petit paradis au climat modéré (en hiver) sans maladies graves ou animaux dangereux pour les enfants…

La_Polynesie_en_famille_Tikehau_cover

Alors, convaincu que cette destination est à faire en famille une fois dans sa vie, et qu’elle n’est pas réservé qu’aux couples fortunés et aux « honey-mooner», nous allons essayé au fur et a mesure de nos articles de vous donner envie d’y aller a votre tour et surtout, vous donner un max de conseils et retour d’expériences suite à nos 3 mois passés sur place afin que votre budget n’explose pas trop! Avant de vous racontez île par îles ce que nous avons fait, nos rencontres, nos découvertes, « nos kifs » ou nos bons plans, nous souhaitions synthétiser par ce premier article notre parcours…

Effectivement, une des choses « les plus complexe » a gérer pour préparer ce beau voyage, fut de choisir les archipels et îles que l’on souhaitait découvrir. Hé oui, car avec 118 Iles réparties sur un territoire vaste comme l’Europe (voir la judicieuse carte d’Air Tahiti ci dessous) il a fallu faire des choix ! (budget, logistique et dates possibles)

/2017/10/Tdm80_Polynesie_carte_air-tahiti_parcours.jpg
Si l’on compare notre parcours (pins rouges) à la carte de l’Europe (avec Papeete qui serait Paris), c’est comme si nous nous étions baladé de la capitale vers la Bretagne et la haute Normandie avec comme contrée la plus éloigné, les Pays Bas…;)

En plus, on pourrait se dire que toutes les plages et iles se ressemblent, comme je l’imaginais un peu avant de partir, mais après y avoir été, même sans avoir pu tout visiter, je peux vous l’assurer qu’il n’en est rien. Chaque archipels, a ses spécificités tant au niveau paysages que culturelle.

Bon, ok, on ne va pas vous mentir, même si le budget de ce voyage reste conséquent, ayant rencontré des couples en lune de miel pour 8-15 jours max, on peut vous dire, qu’avec les mêmes moyens, nous avons vécus 3 mois sur place… Evidemment pour nous, point d’hôtels luxueux, de grands restaurants ou de bungalows sur pilotis à 1000€ la nuit. Ce fut plutôt : Air BnB, pensions de familles, « popote » maison, camping et quelques nuits passées chez des amis d’amis généreux. Mais franchement, ce fut top ! En tout cas, si vous planifiez un tour du monde en famille, il serait dommage avec un « billet tour du monde » moins couteux, de se priver de cette destination magique si proche de l’Australie et de la Nouvelle Zélande.

La_Polynesie_en_famille_Moorea_dream.jpg
Ici, Loulou sur sa balançoire de rêve à Moorea

Notre voyage "intergénérationnel" s’est donc déroulé ainsi :

Les filles (Vanessa, sa maman, Loulou) et Max sont partis sans moi début Juin et ont commencé leur visite des Iles de la Société par Tahiti, Moorea, Raiatea et Tahaa.

TAHITI

Arrivées à la capitale, après 23h d’avion environ (sans que bébé Max ne bronche, hé oui, miracle), ce sont des amis d’amis qui ont accueillis gentiment notre petite tribu pour 4 jours chez eux sur les hauteurs de Punaauia. (Merci Guillaume et Marie-Aude). Au programme avec la petite famille locale: découverte rapide de certains points d’intérêts de l’ile, plages, et de bons moments partagés dans leur quotidien autour de l’anniversaire de leur fille ou la kermesse de l’école de leur fils. Cependant, outre ces tranches de vie agréables, Vanessa et Mamylou avaient pour mission d’organiser les déplacements en avions, trouver éventuellement des bateaux moins chers pour se déplacer et finaliser les réservations d’hébergements sur place. Pourquoi ? Parce que depuis la France, si vous ne passez pas comme (comme nous) par une agence de voyage, et que vous organisez tout, tout seul, il n’est pas évident de pouvoir gérer correctement l’organisation à distance ! Par exemple, les cartes de réductions familles/ seniors d’Air Tahiti ne sont achetables (a bon prix) que sur place. Et de plus, l’internet n’étant pas le fort de pas mal « d’hôteliers » Polynésiens, rien ne remplace un bon coup de fil depuis Tahiti pour valider sa réservation. Croyez nous ;)

La_Polynesie_en_famille_FaaLa_Polynesie_en_famille_terrasse

MOOREA

L’ile sœur de Tahiti a été la 2ème étape des filles et bébé Max. Pour le coup, niveau hébergement, Vanessa avait vraiment trouvé un plan pas cher sur Air bnb : un voilier au mouillage à coté de la plage publique de Mareto. 28€ la nuit, vraiment pas cher pour le coin, mais à ce prix, "cette petite semaine de voile » fut assez épique pour tous niveau confort, sanitaire et logistique; surtout pour Mamylou… On vous racontera… ;). Ceci dit, c’est sur ce petit voilier qu’elles purent côtoyer leurs premières raies et requins et se baigner dans le beau lagon azur. Sinon, tout en continuant à finaliser l’orga du voyage pour la suite (car ce ne fut pas de tout repos), elle prirent tout de même le temps de découvrir quelques beautés de l’ile.

La_Polynesie_en_famille_Huahine_lagon32017/10/La_Polynesie_en_famille_Moorea_walk.jpg

RAIATEA

Après 45 min de vol depuis Tahiti, c’est sur « l’ile sacrée » dans une petite pension de famille que les filles et Max ont posé leurs valises pour une semaine. Considérée comme le berceau de la culture Polynésienne, cette ile pleine de reliefs à la végétation luxuriante est assez agréable par son atmosphère paisible; même si celle ci ne possède qu’une seule petite plage publique (au grand dam de Loulou). Au programme, malgré une météo peu clémente : découvertes culturelles (Maraés, fermes perlières, etc) , ballades en vélo, en auto-stop et ballades à pied dans la nature avec les enfants; mais surtout, beaucoup d'échangess avec les locaux…

La_Polynesie_en_famille_HuahineLa_Polynesie_en_famille_Jungle

TAHAA

L’ile Vanille, fut le 1er coup de cœur pour Vanessa. Les filles ont adoré cette petite ile peu habitée et peu construite. La douceur de vivre qui s’en dégage, la beauté des paysages et l’accueil des habitants y étant pour beaucoup. D’ailleurs, l’accueil chaleureux qui leur a été réservé par leurs hôtes Air Bnb (Wilson & Ray) les a conquises. Sur cette île réputée pour ses plantations de vanilles, les filles ont pris leur temps de vivre et ont passé de bons moments tout simples: snorkeling, ballades dans la nature, bons repas avec les garçons, ou après midi « luxueuse » passée dans un hotel**** et son magnifique jardin de corail. Kermesse et spectacle locale dans une école ou excursion passionnante organisé par Noé. Cette semaine est passée bien vite.

La_Polynesie_en_famille_Portrait_vahine22017/10/La_Polynesie_en_famille_Portrait_mini_vahine.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Portrait_vahine.jpg

Fin Juin, je les ai rejoins et tous ensemble, nous avons découvert Maupiti, Bora-Bora et Huahine.

2017/10/La_Polynesie_en_famille_snorkeling.jpg

MAUPITI

Isolée, peu habitée et authentique, on dit d’elle que c’est la Bora-Bora d’il y a 25 ans; et effectivement, nous n’y avons pas croisé grand monde. Logés dans la jolie pension de famille de Dawn, au bord de l’eau sous les falaises, nous avons profiter pleinement de la sérénité du lieu et surtout du magnifique ponton en bois qui faisait face au lagon. C’est sur cette petite île de 11km2 que nous avons découvert nos premières plages paradisiaques. Nous en avons d’ailleurs bien profité.

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Maupiti_paysage_pension.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Maupiti_ponton_Yoga.jpg

Sinon, outre les rencontres sympas le soir, lors des repas à la pension avec d’autre voyageurs, nos 6 jours ont été doux, ponctués de balades en vélo autour de l’ile, échanges avec les locaux, jeux et partages a la pension avec les enfants de Dawn, et excursions sur leur motu familiale ou nous avons croisés d'ailleurs nos premières raies manta. C’est aussi ici que nous avons partagé notre premier « four tahitien » lors de l’évènement hebdomadaire et touristique de l’ile, organisé par les chefs de familles de plusieurs pensions.

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Maupiti_pension_Dawn.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Maupiti_eglise.jpg

BORA-BORA

C’est l’ile incontournable et mondialement connue de Polynésie pour ses hôtels et ses formules « lune de miel ». Extrêmement touristique et plus onéreuse que d’autres iles, malgré sa beauté, nous avons choisis de ne pas y rester longtemps (seulement 3 jours, 2 nuits). Nous avons été accueillis très chaleureusement dans la maison de Juliette et sa famille (air bnb encore).

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Bora-Bora.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Maupiti_loulou_danse.jpg

Pas de chance, le temps n’était pas forcément de la partie pour nous faire admirer toute les nuances de bleu de son lagon. Cependant, c’est ici que nous avons ensemble nagés pour le première fois de très près avec les requins lors d’une journée d’excursion « très japonisante » avec Fanfan et son taxi boat. C’est aussi à Bora-Bora que nous avons commencé à découvrir le Heiva. La période de fête annuelle de la Polynésie ou sont mis à l’honneur la culture et les traditions du pacifique. Concours de chants, concours de chars fleuris, restos et « fête foraine » au programme de ce (finalement trop) court séjour.

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Bora-Bora_heiva.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Huahine_Heiva_homme.jpg

HUAHINE

Nous avons passé 11 jours vraiment cool sur « l’ile sauvage » de l’archipel des sociétés. Déjà, notre hébergement (air-bnb) était des plus insolites : en pleine jungle sur Huahine iti (la petite île), nous avons habité dans un éco-lodge surprenant appartenant à un capitaine de bateau connus dans le milieu marin (capitaine du Belem en autre), mais surtout un papa ayant vécu sur son voilier en tour du monde avec sa famille pendant plus de 10 ans.

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Huahine_Beach.jpg©Arnaud C -www.tdm80.com-

On vous en dira plus par la suite, mais si lui n’était pas présent pour nous accueillir, c’est Mareck, un "marin-surfeur-globe-trotteur" Breton adorable et un « peu fou » avec qui il avait travaillé, qui à endossé le rôle d’hôte. Et en sa compagnie, pas moyen de s’ennuyer ! Et il a vraiment été aux petits soins avec nous.

©Arnaud C -www.tdm80.com-©Arnaud C -www.tdm80.com-

Comme nous avions un 4x4 à disposition, nous avons vraiment bien bourlingué partout sur cette ile magnifique et luxuriante. Visites culturelles des Maraés, ballades dans les villages, dans la jungle, ballade à cheval, snorkeling, paddle et baignades sur des plages magnifiques; nous avons vraiment vécu traaaaanquille à la Polynésienne durant ce séjour. En plus, en pleine période de Heiva, sur une ile vraiment active niveau festivités, nous en avons pris plein les yeux et les oreilles : concours de danse, de musique, de bateaux fleuris, de pèche au gros, de courses de porteurs de fruits, concours des plus gros légumes, ou courses de Va'a, notre « agenda » fut plus que rempli.

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Huahine_heiva_peche.jpg©Arnaud C -www.tdm80.com-
©Arnaud C -www.tdm80.com-La_Polynesie_en_famille_Huahine_heiva_Musiciens
La_Polynesie_en_famille_Huahine_14_Juillet_Scoot©Arnaud C -www.tdm80.com-

Nous avons passé d’ailleurs un super 14 Juillet avec les locaux ! Mais c’est sur cette ile aussi, lors d’un petit trek dans la jungle, en quête d’un superbe point de vue, que nous avons rencontrés et sommes devenus amis avec Bertrand, Christelle et leur 2 enfants, qui étaient en Polynésie pour 6 mois afin de profiter d’un petit congé sabbatique bien mérité au soleil. Après une mémorable soirée autour du feu, orchestré par Mareck sur la propriété, avec des amis à lui et nos nouveaux copains, c’est un peu le cœur gros que nous devions partir vers de nouvelles aventures…. Mais nous savions que nous croiserions à nouveau la petite famille sur Moorea par la suite…

DCIM105GOPRO

En cette fin de Juillet, le séjour de notre vaillante (grand mère) Mamylou prenait fin. De retour sur Tahiti ensemble, c’est encore une fois chez des amis d’amis que nous avons été accueillis chaleureusement à Papeete (Merci Anais & Jean). Avant que notre plan de vol nous emmène vers les archipels des Tuamotu, nous avons passés 2 nuits en leur compagnie, dont une agréable journée en famille sur une des plages publiques de Tahiti. Mamylou fit une dernière fois le tour de l’ile en voiture, mais seule, pendant que nous prenions l’avion en direction de Rangiroa. Et c’est à partir de ce moment la, que nous avons réellement pu baisser encore plus notre train de vie… Camping pour tous au paradis ! Et oui, nous n’allions pas faire coucher belle maman sous la tente non plus… ;)

RANGIROA

Deuxième plus grand atoll au monde, c’est depuis l’avion qu’on s’est rendu compte qu’on allait habiter sur « un cercle » de terre et de cocotiers perdu au milieu du Pacifique… Arrivés dans la pension de Cindy, c’est sur « une soupe de corail » peu confortable, mais face au lagon que nous avons installé notre tente pour la 1ère fois.

©Arnaud C -www.tdm80.com-©Arnaud C -www.tdm80.com-

Spot de plongé mondialement connu par sa population importante de grands poissons (dauphins, requins, rais manta, etc), j’ai plongé 2 fois dans la passe d’Avatoru dont une plongée impressionnante en dérivante au coucher du soleil… Un kif pour les amateurs de plongées !

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Rangiroa_raie_manta.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Rangiroa_requin.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Rangiroa_raie_leopard.jpg

Outre ces plaisirs sous-marins, et la visite passionnante d’une ferme perlière, nous avons pris le temps de vivre à la cool sur notre atoll, au rythme des petites siestes de bébé Max et des rencontres avec les pensionnaires voisins… D’ailleurs, c’est également à Rangiroa que nous avons sympathisé avec une autre famille de voyageurs très sympas (Maxime, Agnes et leurs 3 enfants) avec qui nous avons partagé, plongées, balades a vélo, soirées Heiva au village, repas, jeux de société, devoirs pour les enfants et surtout, une super excursion tous ensemble avec Leon, sur l’Ile au Recifs dans des paysages somptueux et avec un repas tout aussi excellent…On vous racontera cela plus tard, mais cette première approche des Tuamotu fut tellement bonne, que nous avons pour la première fois, décalé nos billets d’avions afin de rester 2 jours de plus à Rangiroa, soit 7 jours au total.

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Ile_au_recif_Rangiroa.jpg

TIKEHAU

En toute franchise, je ne croyais pas qu’en quittant Rangiroa, nous allions trouver encore plus paradisiaque. Et pourtant. Ce fut bien sur cette petite couronne de sable blanc et rose, noyée dans un lagon d’un bleu irréel ou moins de 500 âmes vivent, que nous avons eu notre plus gros coup de cœur du voyage. Et pourtant, au début, ce n’était pas vraiment « gagné » avec la pension ou nous avions réservé notre place de camping… Mais, ça pareil, on vous expliquera cela plus en détail dans l’article dédié, car tout s’est évidemment arrangé…

La_Polynesie_en_famille_Tikehau_Motu

Après un saut de puce de 20 min en avion, nous avons découvert les yeux grands écarquillés une plage réellement paradisiaque à la pension de Juliette et Laroche ou nous avons pu rapidement planter notre tente confortablement sur le sable, face à son magnifique lagon. Pas vraiment le temps de peaufiner notre installation, nous étions déjà invités avec les autre pensionnaires à partager le repas d’anniversaire des 1 an du petit fils des propriétaires avec leur famille et amis…

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Tikehau_lagon_canoe_chien.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Tikehau_devoir_cmasse.jpg

Pour vous dire, nous devions y rester que 6 Jours, mais nous avons tellement kiffé le lieu, les gens et d’enfin prendre le temps de vivre tel « des Robinsons Crusoé » sur notre ile, que nous avons repoussé 2 fois de suite nos billets de retour pour au final, rester sur place 14 jours… Au programme, pas vraiment de programme, mais une douceur de vivre quotidienne dans un cadre idyllique. Il a fait beau pratiquement tout les jours et au fil du temps, vivant comme des locaux, avec nos petites habitudes, nous nous sommes sentis vraiment comme chez nous; et nous avons même été adopté par un chien (le fameux coconut) qui nous accompagnait partout. J’aimerai déja partager avec vous des lignes et des lignes de ressentis positifs sur ce que l’on a vécu ici, mais comme j’ai promis de synthétiser, je vais tenter de me retenir… ;).

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Tikehau_motu_a-Pied.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Tikehau_Velo.jpg

Globalement, nous avons traversé en vélo le grand motu habité de Tuherahera dans tout les sens, passant des paisibles cocoteraies du centre aux grandes plages sauvages du Pacifique ou le corail à été finement sculpté par l’océan. Nous avons, nagé et côtoyé raies et requins à deux pas de notre tente tous les jours. Nous avons pris le temps de cuisiner, de lire, de faire plus de devoirs avec Loulou, de jouer du ukulélé, de jouer avec elle et les enfants de la pension, mais nous avons aussi appris à ouvrir des noix de coco de différents manières, et nous avons même pêché plusieurs fois le soir pour nous nourrir… « Koh-lanta style » je vous dis…

©Arnaud C -www.tdm80.com-2017/10/La_Polynesie_en_famille_Tikehau_snorkeling.jpg

Une fois de plus, faire du slow travel, et rester longtemps à la pension nous as permis de mieux connaitre certains habitants de l’atoll, nos hôtes et surtout de devenir ami avec une nouvelle famille super cool ! (Yohan, Sophie et leur fille). Maxime, Agnès et leur sympathique tribu nous ayant rejoins ici après Rangiroa, nous avons encore une fois partagé une belle excursion ensemble ou nous avons découvert entre autre, l’ile aux oiseaux et avons pu approcher d’encore plus près les majestueuses raies manta du lagon. Je ne vous parle évidemment pas des 2 autres plongées magnifiques que j’y ai faites…. Aller, j’arrête, j’arrête….

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Huahine_tree.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Maupiti_avion.jpg

Pour terminer ce grand voyage sans courir, nous avons décidé que pour le dernier mois, Moorea serait notre lieux de villégiature. Et c’est un peu au dernier moment que nous avons trouver nos hébergements… Un Air bnb pas cher près de Papetoai et une pension de famille vers Hapiti, chaudement recommandé par une famille de « tourdumondistes » croisé sur une plage de Huahine.

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Tikehau_Motu_ex.jpg

MOOREA (again)

Ah, les rencontres…. On vous a déjà dit que pour nous, ce sont les rencontres qui rendent votre voyage unique…..Alors, on peux vous dire qu’a Moorea, l’île « cœur », dans la petite pension de Mamie Ariane, nous avons été gâté en belles rencontres…

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Moorea_Ronald_Max.jpg

C’est dans un cadre verdoyant, près d’un petit coin de plage idyllique et paisible vers Hapiti, que nous avons été chaleureusement accueilli par « Mamie Huo » et surtout, son adorable fils, Ronald. Et quand on vous dis « adorable », le mot est faible par rapport à la gentillesse du bonhomme… Un coup de cœur pour nous! Un mec en or, généreux, serviable, marrant, touchant, super avec les enfants. Un mec qui nous a fait rencontrer des gens hyper cool (dont la petite famille d’Hélène et Nico) et avec qui nous avons pu encore plus découvrir la Polynésie… Mais ça, pareil, on vous en parlera plus par la suite… En tout cas, avec lui, pour nous, pour nos amis rencontrés un partout sur les iles et qu’on a convié, il s’est décarcassé afin de réaliser et partager tous ensemble à la pension, un super four tahitien traditionnel un week-end.

La_Polynesie_en_famille_Moorea_Four_tahitienLa_Polynesie_en_famille_Moorea_apero
©Arnaud C -www.tdm80.com-La_Polynesie_en_famille_Moorea_balancoire_plage

En Polynésie, les pensions de familles nous ont vraiment fait penser à toute les auberges de jeunesse sympas ou nous avons été pendant notre tour du monde en famille. Des endroits propices à la rencontre d’autres voyageurs ou de locaux en vacances. Et dans cette petite pension familiale un peu hors du temps, on a partagé énormément de bons repas ou d’apéros au coucher du soleil avec la terre entière. Tout ce qu’on aime en fait…

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Maupiti_tupa2.jpg

Comme à Huahine ou Tikehau, et plus encore grâce à Ronald, nous avons vraiment vécus à la locale durant 3 belles semaines. Ah oui, on vous a pas dit, mais au bout de quelques jours à la pension, nous avons annulé notre réservation air-bnb à Papetoai. Il était impensable pour nous de partir d’ici… ;)

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Tikehau_palmiers_soleil.jpg2017/10/La_Polynesie_en_famille_Moorea_cascade.jpg

Mais vu que je ne suis pas censé trop développer ici, je terminerai « ce résumé » en vous disant que : nous avons loué une voiture et nous avons bougé un peu partout sur l’ile. Nous avons visité une clinique de tortue, nous avons fait des ballades dans la jungle à la recherche de maraes, de cascades, de points de vue époustouflants ou tout simplement de fruits frais. Évidemment, nous avons profitez des joies du lagon, en nous baignant, en y faisant du snorkeling ou du canoë pour aller chouchouter des très près les raies pastenague près des Tipanniers…

2017/10/La_Polynesie_en_famille_Moorea_voilier1.jpgLa_Polynesie_en_famille_Moorea_petanque_coco

En « trek » avec Ronald, nous avons croisé la route de Nico, Domitile et leurs 3 enfants, partis un an sur leur voilier vivre le rêve Polynésien. Nous les avons invité à diner à la pension un soir, ils nous ont invité à passer une journée en mer à leurs cotés le lendemain… On nous a présenté Olivier, il nous a invité à passer 4 jours dans l'une des villas de fou qu'il loue. Mais c’est surtout ici que nous avons vécus un rêve de gosse en nageant tous les 3 avec une baleine, son baleineau et 3 grands mâles…

La_Polynesie_en_famille_Moorea_Baleine2017/10/La_Polynesie_en_famille_Moorea_Baleine_4.jpg
2017/10/La_Polynesie_en_famille_Moorea_Baleine_3.jpg

Ah, j’oubliais, entre temps, nous avons tout de même fait un petit aller-retour à Tahiti pour y faire un peu de shopping, mais surtout assister à la grande finale internationale de surf de Teahupoo…

La_Polynesie_en_famille_Teahupoo_pit2017/10/La_Polynesie_en_famille_Teahupoo.jpgLa_Polynesie_en_famille_Teahupoo_2017

Aller, j’arrête, il le faut. J’espère en tout cas que ce résumé vous donnera envie de lire les autres articles plus détaillés que nous publieront ensuite, mais aussi, que peut être, dans un coin de votre tête, vous aussi, vous commencerez à réfléchir à quand venir découvrir ce petit paradis perdu au milieu du Pacifique…

Prochainement, nous prévoyons :

- Un article « tripadvisor  » avec le partage des adresses que nous avons testé.
- Un article « conseils et bons plans » pour voyager le moins cher possible en Polynésie.
- Un article retraçant le début du voyage entre filles, sans papa (Tahiti, Moorea, Raiatea, Tahaa).
- Un article sur Maupiti et Huahine.
- Un article sur les Tuamotu.
- Un article sur Moorea (nos 3 semaines chez Mamie).

Au fait, si vous voulez en savoir plus avec un regard différent (backpackers en couple durant un TDM), jetez un coup d'oeil sur l'article de nos amis Romain & Chloé de Playing the world

Pour conclure, voici un petit proverbe Maori que je trouve d'à propos : Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi ;)

Nana, les amis, a bientôt!
-Arnaud-

Vous avez aimé? Vous pouvez partager
Commentez via facebook
Et vous, qu'en pensez vous?
  1. Je lisais votre article par un soir pluvieux…. comme ça donne envie! Et comme ça donne envie de lire encore plus en détails la suite de vos aventures.
    Je dois reconnaître que je ne suis pas une inconditionnelle des lieux avec plages paradisiaques donc, à la base, ce n’est pas une destination qui me fait vibrer. A tort.

    Mais ton récit Arnaud, vos sourires sur vos photos, et puis les photos elles-mêmes, et bien disons que ça donne furieusement envie d’aller visiter ce coin du monde. Franchement, vous avez des têtes tellement radieuses sur ces photos!

    On espère que le retour en France métropole n’a pas été trop dure, vous avez dû en ramener de beaux souvenirs et puis je me dis que pour bébé Max c’est un si beau 1er long voyage! AU top tout ça!

    Et faites nous rêver avec la suite du récit!

    Bises

  2. Amelie dit :

    Merci pour ce beau moment de lecture qui clairement me donne envie !!
    J’ai hâte de lire la suite ;)

Laisser un commentaire