Canyoning en Corse : un bonheur nature

A l’assaut du canyon de la Richiusa !

La Corse, c’est une destination qu’on rêvait de faire depuis longtemps tous les deux. Dans notre tête, l'ile de beauté , c’était : "des plages magnifiques, le maquis, une nature préservée, de bons produits du terroir, le GR 20 (pour les courageux) et un peuple fier de sa culture". Le (trop court) séjour que nous avons fait sur l'île nous a conforté dans l'idée qu'il fallait qu'on y revienne : La Corse, c'est MAGNIFIQUE ! En plus, on ne savait pas qu’on pouvait faire du canyoning en Corse et s’éclater comme des enfants dans des lieux si beaux !

Re-découverte du Canyoning

Comme on vous le disait dans l’article sur le salon des blogueurs voyage, la première journée du salon était dédiée aux blog trip (sorte de voyages de presse). Quelques semaines au préalable, nous avions tous reçu une liste nous laissant le choix entre une quinzaine d’activités variées à découvrir en Corse comme : du snorkeling, du paddle, une marche sur le sentier des douaniers, une randonnée en kayak, une visite sur les traces de Napoléon, une promenade en mer, des découvertes gastronomiques avec ateliers de cuisine, du fat bike sur la plage et bien entendu cette fameuse sortie CANYONING.

En lisant ces quelques lettres, je me suis sentie pousser des ailes. Les souvenirs tendres de mon enfance ont ressurgis en me rappelant qu’à 17 ans j’avais fait une colonie de vacances avec du canyoning en plein cœur de l’Espagne. J’ai donc lu brièvement le descriptif et me suis inscrite. Une fois la confirmation reçue, j’ai pris un peu plus le temps d’étudier le parcours et les pré-requis pour me rendre compte que le niveau sportif demandé était « avancé » et que ça risquait de ne pas être de tout repos. Oups, je me suis peut être mise dans une galère là, car je sais qu'en face de moi, j’ai affaire à des blogueurs plus jeunes, et sûrement plus sportifs que moi. Comme dirait mon cher et tendre : « tu t’es prise pour une jeunette ma jolie « maman », tu as oublié que tu n’as plus 20 ans !!! (pfff, vieux jaloux va !!!)

C’est donc un peu moqueur qu’ Arnaud s’en est allé à la découverte de la culture insulaire immatérielle pour, visiter un vignoble, déguster des vins, de la bonne charcuterie et écouter des chants corses pendant que je partais avec mes nouveaux camarades en direction du van chargé de combinaisons et autres casques pour nous déposer au pied du Canyon de Richiusa.

2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Benoit-NV3.jpg

Bon pas tout à fait directement car en arrivant au camion nous avons constaté que la roue était à plat. Heureusement que notre guide Fred, à pris les choses en main aidé de Manu; en 20 minutes, c’était bon. Ouf !
Pendant ce temps nous commencions à faire connaissance en nous présentant par nos prénoms mais surtout par le nom de nos blogs respectifs. Et oui, il faut dire qu’on ne se connaît pas personnellement et qu’on ne se rappelle pas toujours de qui est derrière chaque blog. C’est donc avec Christopher de « Tour-monde.fr » , Claire de « The green gekkette », Pauline de « World else », Benoit « de Novo monde», Cédric de « Demain je fais mes valises » et Blandine et Manu de « Voyage avec nous » … que je pris place dans la fourgonnette nous emmenant à 45 min d’Ajaccio dans la splendide région de Bocognano… Une belle équipe bien dynamique !

Le canyoning c’est quoi ?

L’idée de ce sport est simple. Monter en haut d’une montagne et la descendre dans un canyon gelé avec assez d’eau, mais pas trop, afin de dévaler les toboggans naturels, descendre en rappel sous des cascades et sauter comme des enfants dans "des bassins". Ce sport ludique n’est pas à faire seul et c’est accompagnés de notre sympathique guide de Corsica-natura que nous avons arpenté les roches de calcaire.

2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG.jpg

Allez en route !

C’est donc après 45 min de route à travers l’arrière pays Corse que nous sommes arrivés sur-motivés à nous lancer dans cette nouvelle aventure. Une fois sur place, tout le monde à poil! Enfin pas exactement… Tout le monde en maillot, mais comme beaucoup d’entre nous ne les avais pas enfilé, nous avons improvisé une séance d’essayage entre les bosquets ou cachés derrière les paréos. Enfin prêt, nous avons récupéré notre attirail pour nous enfoncer un peu plus en pleine nature.

2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_06.jpg2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_05.jpg2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_04.jpg

Une belle marche d’approche

Ne croyez pas que la voiture vous déposera gentiment devant l’entrée du Canyon. C’est souvent après une marche d’approche, comme on l’appelle, de 30 à 60 min que vous pourrez enfiler vos combinaisons. Mais rassurez vous, ces marches d’approche en pleine nature valent vraiment le détour. Comment me pas tomber sous le charme de ses paysages montagneux enivrant nos narines des parfums du maquis.

L’effort fourni pour atteindre l’entrée du canyon faisant perler les quelques gouttes de sueur sur mon front valait bien la peine. C’est émerveillée et admirative face à cette nature généreuse que nous avons atteint l’entrée du canyon.

2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_10.jpg2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_11.jpg
2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_13.jpg2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_09.jpg

Début des hostilités

Avant de partir à l’assaut dudit canyon il nous fallait enfiler nos combinaisons et l’air de rien ça n’est pas une mince affaire. Légèrement en sueur nous avons bien dû nous débattre 10 à 15 min avant de rentrer dans cette peau protectrice indispensable pour nous jeter un peu plus loin dans une eau qui doit attendre les 10°C maximum. Cette fois c’est la bonne! Au programme 2 heures de descente, et de sauts...

2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_12.jpg2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_16.jpg
2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_15.jpg2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_22.jpg

Je pensais avoir beaucoup de périodes de marche ou de nage entre deux toboggans mais pas du tout. En fait, toutes les 5 minutes nous faisions face à un nouvelle obstacle et c’est avec toute sa douceur et ses conseils avisés que Fred notre guide nous permit de passer avec brio les cascades, toboggans, tyroliennes et autres obstacles présents le long de notre parcours pour notre plus grand plaisir. J’ai vite retrouvé les sensations du passé et ce sport qui se doit d’être bien encadré peut être fait finalement par beaucoup. Pas besoin d’avoir un niveau sportif expert mais n’ayez pas peur d’avoir la tête sous l’eau ni de sauter à 5 mètres de haut.

2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_08.jpg2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_14.jpg2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_07.jpg

Je vous laisse regarder la vidéo de Benoît pour vous immerger l’espace d’un instant avec nous, en plein cœur du canyon de la Richiusa.

Je suis impatiente d’y retourner. Avec Arnaud cette fois-ci peut être, car ce dernier est du coup un peu jaloux de n’avoir pas pu réaliser ce super blog trip avec moi. Hahaha...

En pratique

Côté enfants, c’est à partir de 8 ans que la fédération française du canyoning accepte de les emmener. Alors pour le coup quand vous voyagez avec des petits bouts, je vous conseille de vous relayer pour garder les enfants et ainsi profiter a fond de l’expérience. Il vous en coûtera environ 50€ par personne pour une demi-journée d’aventure.

------------

Pour finir, c’est sur une touche gastronomique aux saveurs Corse que nous avons clôturé cette après-midi qui restera pour moi un très bon souvenir. Pour les plus curieux : la vidéo rock n'roll" de notre séjour en Corse.

Merci encore à Corsica natura" et Fred ☺
-Vanessa-

2015/12/Tdm80_canyoning-_en_corse_Claire-TGG_20.jpg
©Photos: Benoit/ Novo-monde & Claire/ The Green Geekette.
Vous avez aimé? Vous pouvez partager
Commentez via facebook
Et vous, qu'en pensez vous?
  1. Manou dit :

    La corse c’est magnifique ! il faut que j’y aille !

Laisser un commentaire