Les grands jeux romains de Nîmes

Un week end en famille et entre amis à remonter le temps

Aller a Nîmes pendant les grands jeux Romains, c’est faire un bond dans le temps et revenir en 122 ap JC. C’est découvrir une ville en effervescence rempli de reconstituteurs passionnés habillés comme à l’époque; c’est découvrir des monuments romains parmi les mieux conservés au monde et c’est aussi partager avec les commerçants et les volontaires présents de nombreuses animations, ateliers et reconstitutions qui vous plongeront au cœur d’une cité qui bat avec enthousiasme pour son histoire antique.
Franchement, nous ne connaissions pas cet évènement ni trop la ville d’ailleurs, et nous sommes ravis d’avoir pu y aller en famille le temps d’un (trop court) city trip. Maxence à forcément beaucoup dormi (normal à 2 mois me direz vous), mais Loulou a adoré l’ambiance et surtout ce grand show historique ! On vous dit tout…

Tdm80_les_grands_jeux_Romains_de_Nimes_main_article

Si nous avons découvert Nimes ce week-end, c’est grâce a la sympathique initiative d’un couple d'amis voyageurs, Mat et Elodie du blog A ticket to ride... En effet ils ont eu envie de faire découvrir en partenariat avec l’office de Tourisme et Culture espace, ce spectacle unique au plus grand nombre… Et ils on eu raison, car cet évènement, vaut vraiment, vraiment le déplacement !

Tdm80_Nimes_centre_ville02Tdm80_Nimes_Grands_Jeux_Romains_Soldats_et_Lou

SAMEDI

Après 3 heures de TGV bien rapide, nous arrivons sous le beau soleil de Nîmes. A peine sortis de la gare, on sent déjà l’atmosphère historique bien présente en y croisant quelques soldats Romains et Celtes déambulants dans les rues. Nous avons Rdv avec les copains dans une des plus vieilles brasseries d’époque de la ville pour le déjeuner : Le Napoleon.
Cette brasserie au décor second empire à été restaurée pendant 2 ans afin de lui rendre sa splendeur passée; d’ailleurs, une partie de la brasserie est en cours d’inscription aux monuments historiques. Belle hauteur sous plafond, glaces immenses, dorures, mobilier d’époque et décor « rococo » vous plonge également dans le passé ! Après un bon repas tous ensemble, nous sommes partis prendre possession de notre hôtel.

Tdm80_Nimes_Le_Napoleon/2017/05/Tdm80_Nimes_Le_Napoleon_2.jpgTdm80_Nimes_Le_Napoleon_3

Une belle surprise nous attend puisque nous avons « nos appartements » dans l'hôtel le plus mythique de la ville et dont l’histoire et les hommes qui l’ont côtoyés sont impressionnants. Un hôtel qui à chaque féria reçoit le gratin des matadors internationaux, un hôtel construit en 1929 pendant les années folles qui a accueille depuis des décennies, peintres, artistes, écrivains, académiciens ou hommes politiques, dont Ava Gardner, Pablo Picasso, Jean Cocteau, Frédérique Hébrard, Louis Velle et Ernest Hemingway dont le bar à cognac lui a été dédié. Vous l’aurez compris, un lieu plein d’histoire avec une âme.

Tdm80_Nimes_hotel_Imperator_facadeTdm80_Nimes_hotel_Imperator_lobby
Tdm80_Nimes_hotel_Imperator_chambreTdm80_Nimes_hotel_Imperator_chambre_2

Cet hôtel à l’architecture Art déco est vraiment beau, bien situé et calme. Nos chambres au charme un peu désuet sont grandes et confortables et le personnel semble adorable. Après un petit câlin et une bonne douche pour toute la smala, il est déjà temps pour nous de rejoindre les autres. En effet, nous devons visiter « en avant première » le futur musée de la Romanité qui ouvrira ses portes au public en 2018. Nos casques de chantier sur la tête, c’est avec un guide sympathique et érudit que nous avons fait le tour du lieu. Ce musée va être top et c’est exactement ce qu’il manquait à la ville pour faire connaitre aux visiteurs l’histoire antique passionnante de la cité. Mais c’est un peu frustrés que nous en sommes parti, car nous n’avons vu que des plans, des images de synthèse et une seule pièce historique présente: le propylée du sanctuaire de la source, trouvé dans les jardins de la fontaine. Franchement, on aurais vraiment aimé qu'il soit fini ce musée.... ;)

Tdm80_Nimes_musee_de_la_romanite

18h30, c’est l’heure de l’apéro! Nous allons donc partager un petit verre de vin tous ensemble sur le jolie place du marché, non loin de la fontaine du crocodile (symbole de la ville, prisonnier de sa palme). Nos camarades (sans enfants) décident d'aller manger des tapas dans un lieu animé et surement bruyant. Nous, en famille, avec bébé Max, nous optons pour un petit resto plus calme, bien sympa et bon rapport-qualité prix : le Flan coco. Et nous y mangeons des supers tourtes/salade, bien servies ! Repus et exténués de notre dernier week-end (de tournage) à Deauville, quatre jours avant, nous rentrons prendre des forces, car le lendemain, c’est "le Jour J » ! Celui du spectacle et on veux être en forme !

2017/05/Tdm80_Nimes_centre_ville06.jpgTdm80_Nimes_centre_ville03

DIMANCHE

Pas de bol au réveil, le temps contrairement à hier est bien gris et ça sent la pluie. Pas de quoi nous démoraliser, surtout après un bon petit déjeuner à l’hôtel. Arrivés sur l'esplanade des arènes, le grand défilé des soldats romains commence. Bien sympa de voir femmes et hommes habillés avec leurs superbes tenus d’époque. Après une petite balade avec eux, nous croisons par hasard le créateur de certains décors du show. Cool, Yann, le patron nous fait visiter les 2 galères romaines et le « cheval de troie » utilisé durant les Grands jeux Romains ! Loulou monte dans le grand cheval et à actionne même ensuite avec lui les rames de ses galères.

Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_01-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_17-2
Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_02-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_04-2

Suite à cela, nous avons même pu aller dans les coulisses des Arènes avec les reconstituteurs entrain de se préparer et surtout, nous sommes entrer au centre des arènes vides juste avant le spectacle. Impressionnant ce lieu unique emprunt de tant d’histoire ! Ayant l’esprit plutôt « imaginatif », je me suis projeté le temps de quelques secondes 2000 ans en arrière. Magique... Cependant, nous avons quand même profitez de cette chance pour faire "les zouaves" (Loulou fight VS Capitaine Rémi) et faire quelques images…

Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_06-2

Après ces petits moments privilégiés en coulisse, Mat & Elo, nos camarades Nîmois ont prévu de nous faire découvrir un lieu très populaire en ville et cher à leur cœur, car ils y viennent régulièrement : La grand halle de Nîmes.
Le marché de la ville est un lieu très conviviale où de nombreux Nîmois se pressent et où l’on peut découvrir aisément la gastronomie locale, faire ses courses et même y manger. Après avoir papillonné d’un étale à l’autre, gouter quelques spécialités et partager tous ensemble un petit plateau de charcuterie, fromages et vins de la région, il est temps de passer aux choses sérieuses…

Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_09-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_10-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_11-2

15h, c’est bientôt l’heure du spectacle ! Malgré un débordement de couche surprise un peu galère à gérer en fin de déjeuner, nous retournons prestement sur l’esplanade devant les arènes. Encore une fois, des soldats font des manœuvres et assurent l’animation avec conviction.

Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_19-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_22-2
Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_23-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_18-2

Un truc dont on ne vous a pas parlé, et qui nous semble important à signaler, c’est que tous les hommes et femmes habillés avec les tenus d’époques ne sont pas « déguisés » mais sont bel des reconstituteurs !
Et oui, venus de toute l’Europe, ces 500 passionnés ont respectés le plus possible les préceptes antiques dans l’élaboration de leurs costumes et de leurs armes. Ils ont étudié les techniques de défilés, de combats et pour un grand nombre, ils parlent même latin ! Nous ne sommes donc pas "juste dans un spectacle" mais bel et bien dans une reconstitution historique pointue basée sur des sources historiques et archéologiques précises.

Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_13-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_15-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_16-2

Devant l’entrée des artistes, non loin de celle du publique, les troupes romaines et Celtes se font face et se défient en criant pour se donner du courage mais aussi pour jouer le jeux devant les nombreux badauds présents venus les observer et les photographier.

Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_24-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_25-2

Les arènes se remplissent et nous rejoignons nos places. On nous offre le programme du show ainsi que plusieurs petites serviettes colorées en nous disant qu'elles serviront plus tard à supporter nos équipes. C'est parti, le spectacle commence ! L'empereur fait son entrée sur son char et rejoint sa tribune. Le maitre de cérémonie (le praeco), qui n'est autre qu'un historien passionné dans la vraie vie, procède aux bénédictions rituels des légions et des armes et demande ensuite à la foule de prier à la gloire de l'empereur. Et là, c'est 10.000 personnes environ qui "communient" les bras lever vers les cieux.

Tdm80_Arenes_de_Nimes_Vue_hautTdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_27-2

Au centre de cette magnifique arène, avec ces décors si réalistes, avec le son, les costumes, les comédiens et les animaux; c'est en quelques minutes seulement, qu'on se laisse prendre au jeu et qu'on se transpose à l'époque de Nemausus. Je vous l'assure !

Le show débute par quelques combats de gladiateurs et par une folle course de chars. les spectateurs lèvent leurs petites mappa colorées (les serviettes) et crient ! En fonction des victoires et des défaites, comme à l'époque, le praeco demande au peuple si l'on gracie le perdant ou si on opte pour sa mise a mort. Emporté par la ferveur des milliers de personnes présentes, même Loulou "s'enflamme", agite sa serviette et crie "lugula" lorsqu'un combat se termine...

Petit diaporama :

2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_26-2 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_28-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_30-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_31-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_33-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_32-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_35-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_34-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_37-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_38-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_40-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_39-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_41-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_42-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_43-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_44-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_45-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_46-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_47-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_48-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_49-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_51-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_52-2.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_53-2.jpg

Suite à ces premières démonstrations et un intermède de danse, la mise en scène de la véritable histoire de la reine Boudica et de sa défaite contre Hadrien en 61 ap JC commence. Défilé des armés, scénographies narratives, cascades à cheval, effets pyrotechniques et grosse bataille finale font passer les 2h30 du show sans un seul moment d'ennui. C'est rythmé et ça envoi du bois ! On comprend alors pourquoi ce spectacle est considéré comme la plus grande reconstitution d'histoire antique d'europe ! Bon, vous l'aurez compris, on a tous adoré!...

Après le spectacle, nous avons décidé de faire plaisir à Loulou, et c'est une fois les arènes vidées que nous avons retrouvé le Reine Boudica en coulisse. L'occasion pour nous d'en savoir plus sur cette dresseuse, cascadeuse et cavalière hors pair et surtout d'approcher ses 2 loups. Louanne est restée émerveillée quelques minutes face à ces animaux sauvages au doux regards. Seul frustration : ne pas pouvoir les caresser comme elle aime tant le faire avec les autres animaux.

Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_21-2Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_56-2
Tdm80_Nimes_Les_Grands_Jeux_Romains_2017_55-2

Ensuite, retour à l'hôtel et douche pour tout le monde. Nous avons rendez vous pour le diner avec nos amis au village Gaulois derrière l'église Saint Paul. Pas de chance, la pluie étant de retour, le village Gaulois qui est normalement bien animé est quasi vide. Même les cochons de lait à la broche qui sont habituellement cuits en son centre se retrouvent à l'arrière cours. Malgré cela, le patron du restaurant "Le 5 Paul" nous accueille "royal" et nous dégustons avec plaisir ses cochons de lait qui ont cuit une bonne partie de la journée...

LUNDI (jour férié)

Pour cette dernière journée, le matin, nous quittons temporairement l'atmosphère antique de Nimes pour aller découvrir un peu de street Art dans le quartier populaire et moins touristique de Gambetta/ richelieu. C'est au spot que nous nous rendons; un lieu alternatif (atelier d'artistes, salle de concert, bar et boutique) ou nous avons rendez-vous avec Cédric, ARTiviste engagé qui connait l'art urbain et les grapheurs mieux que tout le monde. Nous partons donc une bonne heure à ses cotés afin de découvrir différentes œuvres et techniques de travail. Un plaisir pour les yeux, car certaines fresques sont vraiment belles mais aussi un plaisir d'apprendre que le street art ici sert également à créer une dynamique positive et du lien social entre les habitants de ces quartiers un peu défraichis. Cette ballade nous a agréablement rappeler notre séjour à Valparaiso au Chili, ville mythique du Street art Sud américain.

Petit diaporama :

2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot00.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot01.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot02.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot05.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot06.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot07.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot08.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot09.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot10.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot11.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot12.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot15.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot13.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot14.jpg 2017/05/Tdm80_Nimes_Quartier_street_art_Gambetta_le_Spot16.jpg

Suite à cela, nous décidons d'aller découvrir le très beau parc des jardins de la fontaine. Ce petit havre de paix sur les hauteurs de Nimes à été crée sous Louis XV et construit sur des vestiges romains abandonnés depuis le moyen age. Pendant les Grands jeux, c'est surtout le lieu où vous trouverez plein d'animations et ateliers sympas à faire pour les enfants! On vous le recommande.

©www.tdm80.com©www.tdm80.com
/2017/05/Tdm80_Nimes_jardins-de-la-fontaine_09.jpg2017/05/Tdm80_Nimes_jardins-de-la-fontaine_05.jpg
©www.tdm80.com©www.tdm80.com

Pendant que Loulou et Vanessa s'initient au tissage, je grimpe rapidement en haut de la Tour Magne afin de voir la vue jolie panoramique de la ville. Mais hélas, notre billet de train de retour (pris trop tôt) nous as obligé à écourter ces moments bien agréables...Après avoir dit au revoir à nos camarades, c'est au pas de course que nous sommes partis en direction de la gare. Retour à Paris obligatoire !

©www.tdm80.com©www.tdm80.com

En tout cas, petits et grands, nous avons tous adoré notre week-end historique à Nimes, et si l'on peut l'année prochaine, on y reviendra plus longtemps. Le prochain spectacle racontera l'histoire de Spartacus! Ça promet... ;)

CONSEILS pour un week-end en famille antique réussi

vous l’aurez compris, nous avons été découvrir ce bel évènement dans des conditions un peu particulières et avec d’autres amis voyageurs. Cependant, si vous souhaitez vous aussi profiter d’un week-end original en famille à Nîmes l’année prochaines, voici quelques conseils et astuces… Il y a tellement de choses à voir et a faire avec les enfants (parcours Olympique, Contes Celtes, atelier de fabrication de couronnes de fleurs, initiation au tissage Gaulois, jeux de construction, jeux de piste dans la ville, Démonstrations de forgerons/ couteliers travaillant à l’ancienne, marchés artisanaux antiques, Découverte de la médecine Celte, etc) qu’il vaut mieux un peu anticiper pour en profiter à fond !

PETITS CONSEILS :

- Déjà, aller faire un tour sur le site très bien fait de l’office de Tourisme , celui des arenes de Nime , ou celui du producteur de spectacle, Culture espace . Vous y trouverez toutes les infos nécessaires à l’élaboration de votre week-end.

- Repérez à l’avance les animations qui vous intéressent ! Situez les géographiquement dans la ville, notez les horaires et surtout vérifiez celles dont il vaut mieux réserver une place, car des fois, sans réservation, l’attente peut être un peu longue… (comme les animations sympas au parc)

- Nous, nous sommes arrivés samedi midi. Le temps de manger et d’aller à l’hôtel déposer nos affaires, nous avons hélas perdu une bonne matinée. Si vous le pouvez, passez une nuit vendredi soir, ainsi, dès le samedi matin vous serez d’attaque pour profiter un max des animations.

- M’étant un peu baladé vers la fin du spectacle sur les hauteurs des arènes afin de changer de point de vue, je peux vous dire que les places en catégorie 1 et 2 sont vraiment les mieux. Bien proches du spectacle en contrebas, on aperçoit mieux les visages, les détails des costumes et on ressent encore plus l’intensité du spectacle. En plus, vous serez protégé du vent, alors qu’en haut, beaucoup moins (attention les frileux). Franchement, si vous le pouvez à ce moment là, n’hésitez pas à investir dans de bonnes places.

NOS ADRESSES :

Hébergement :

- L’hôtel Imperator : son site web ici.

Restauration :

- le coup de cœur deco : « le Napoleon » / 46 bld Victor Hugo Nimes (le petit +: le menu enfant, les nuggets fait maison et sa garniture légumes sur demande)

- le coup de cœur bon rapport qualité-prix et accueil : Le Flan coco. (le petit +: le menu enfant qui est en faite une demi portion adulte, donc vous mangez exactement pareil)

- le coup de cœur cochon et convivialité : le 5 Paul. (le petit +: les fameux cochons de lait à la broche et l’ambiance détendu et festive avec le patron et ses amis)

Découvrez les articles, photos et vidéos de nos amis présents :

Nous étions avec Maryne et Jules du blog « Explore le Monde » , Capitaine Remi (découvrez ses vidéos de Nimes ici) , Arnaud et Anne Sophie de "LoveLiveTravel", Mathieu et Elodie du blog "A ticket to ride" et pour finir, Lydia, Julien et Adrien, 3ans de « Nowmadz ». Une fine équipe sympas de passionnés de voyages!

Par Toutatis, qui à envie d'y aller maintenant aux grands jeux romains de Nîmes? ;)
-Arnaud-

Vous avez aimé? Vous pouvez partager
Commentez via facebook
Et vous, qu'en pensez vous?
  1. Quand vous écrivez un article, vous faites pas semblant ! Whaoooo et la qualité des photos :D
    A la prochaine les zami.es

Laisser un commentaire