Avant de partir

NB: Cette page à été crée lors des préparatifs de notre tour du monde. Elle sera prochainement mise a jour avec plus d’informations et de conseils pour vous aider à la préparation de votre futur voyage au long court en famille.
Stay Tuned !….

Itineraire

Le choix de l’itinéraire est certainement la partie la plus épineuse, voir laborieuse dans la préparation d’un tour du monde. Il est vrai que de nombreuse solutions s’offrent à nous et heureusement qu’Internet existe, car nous gagnons un temps incroyable dans nos recherches. Nous tenons à tirer notre chapeau à toutes les anciennes générations de voyageurs qui devaient développer des trésors de patience et d’imagination pour obtenir les renseignements.

Au début quand l’idée de partir voyager autour du monde à commencer à germer dans nos petites têtes de futur SDF, on s’est dit: super, génial on part faire un tour du monde donc voir tous les pays du monde….
Mais non, jeune padawan, détrompes-toi, faire un tour du monde, c’est en général seulement un an de voyage autour de notre belle planète. Du coup, en un an, on ne peux pas voir les 196 pays qui se répartissent sur le globe. Il faut faire des choix, et qui dit choisir, dit devoir se résigner à ne pas tout voir et C’EST DUR. En effet, on a l’embarras du choix dans des destinations toutes plus belles et intéressante les unes que les autres.
Heureusement ou malheureusement une loi suprême aide dans les décisions a prendre: LE BUDGET !!!!

Et oui le maître mot du voyage reste, comme dans la vie de tous les jours, l’argent. Sans argent pas de carburant et donc on avance pas. La première chose à faire est de décider si on part en bateau, en cargot, en bicyclette, en trottinette, en camion, à pied ou en avion. Ne savant pas naviguer, n’étant pas assez courageux pour le vélo, n’ayant pas les moyens d’acheter le camion, cela sera finalement l’avion.
Du coup, on se rend vite compte que les compagnies aériennes se réunissent dans des alliances pour nous faire bénéficier du meilleur prix, et proposent des tours du monde types. Finalement on se croit original en voulant partir faire un tour du monde, mais en fait, tout est déjà pré-préparé et on rentre dans une nouvelle case: celle de la communauté des tourdumondiste !!!!
Ensuite il faut estimer son budget et c’est après toutes ses réflexions que l’on fini par fixer son itinéraire.

En ce qui nous concerne nous avons commencé nos recherches en septembre, et c’est 9 mois après nous achetons nos billets. Il nous aura donc fallu peser le pour et le contre, sous-peser, estimer, comparer, avancer, reculer et finalement nous lancer, attraper la CB pour enfin voir apparaître dans la boite mail, la liste de tous nos billets, les heures de départ, d’arrivée sur des dates improbables…

Ah oui, n’oublions pas un élément important: le climat… Et oui, partir aussi longtemps en général, ce n’est pas non plus pour courir après la pluie.

Donc en conclusion la recette pour préparer son itinéraire c’est :

  • Définir combien de temps partir
  • Réfléchir comment partir
  • Estimer combien il est possible de dépenser
  • Étudier les climats et les saisons

Et voilà comment on arrive à faire un joli tableau comme celui-ci

Sept. Oct. Nov. Déc. Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juill. Aout
Inde X X
Thaillande X X X
Laos X X
Cambodge X
Birmanie X
Australie X
Nouvelle zelande X X
Chili X
Argentine X X X
Bolivie X X
Perou X
Equateur X
Colombie X X
Bresil X X
Défavorable
Moyenne
Favorable

Budget

C’est le nerf de la guerre !!!
Comme nous avons pu lire sur de nombreux blogs, chacun sa bourse et ça peut aller de 5 et 20 000€ par personne, mais la moyenne se situe autour de 15.000€.

C’est d’ailleurs le budget qui va définir par où vous allez passer. Si vous décidez de n’aller que dans des pays où le coût de la vie est élevé, votre budget devra être en adéquation. si vous vous rendez dans les pays émergeants vous pourrez vivre pour 20€ par jour et par personne.

Un site qui nous a beaucoup aidé dans la préparation de notre voyage est tourdumondiste . Leur logique afin d’organiser un voyage au long court y est fluide et logique. On vous glisse le tableau que nous avons fait pour estimer nos dépenses en fonction du prix moyen par pays et par personne constaté sur différents sites et sur les postes de dépense à prévoir.

Prix moyen par pays Prix moyen Nombre de jours Budget par pays/pers
Argentine 32,50 € 45 1.462,50 €
Bolivie 22,00 € 25 550,00 €
Brésil 42,00 € 20 840,00 €
Chili 29,00 € 10 290,00 €
Colombie 27,00 € 25 675,00 €
Équateur 23,00 € 15 345,00 €
Pérou 27,00 € 20 540,00 €
Australie 57,00 € 7 399,00 €
Nouvelle-Zélande 53,00 € 25 1.325,00 €
Birmanie 18,00 € 30 540,00 €
Cambodge 21,00 € 30 630,00 €
Inde 15,00 € 30 450,00 €
Laos 16,00 € 15 240,00 €
Thaïlande 22,00 € 3 66,00 €
TOTAL 300 8.352,50 €
budget

Des Billets d’avion tour du monde ?

Une fois que l’on a prédéfini où on aimerait aller, il faut commencer par se renseigner sur les prix. Il existe plusieurs solutions pour acheter son billet

1 Vous pouvez acheter au fur et à mesure vos billets en fonction de vos envies du moment.

  • Avantages : Une grande liberté de choix et d’action.
  • Inconvénients : le prix (mise a part en Asie du Sud Est)

2 Vous pouvez passer par des Alliances aériennes. Comme One world et Skyteam qui proposent d’acheter soi-même son billet en ligne.

  • Avantages : C’est moins cher. Une grande liberté de choix. Modification des dates possible. Vous voyez directement par où vous passez.
  • Inconvénients : Flexibilité très couteuse sur les changements de destinations. Les destinations ne sont pas toute couvertes. Les logiciels pour établir son itinéraire, sont souvent difficiles à prendre en main. Billets a utiliser sur un an max.

3 Les agences spécialisées : Quelques agences de voyages se partagent le marché des billets « tour du monde » on retrouve deux agences en France (Les connaisseurs de voyages & Zip world) et une en Angleterre (Travel nation).

  • Avantages : Optimisation du prix. Conseils sur les destinations. Modification aisé des dates pendant le voyage.
  • Inconvénients : Il faut lâcher une bonne somme d’argent d’un coup. Moins de flexibilité que d’acheter ses billets au fur et a mesure. Moins de place à l’improvisation. Billets a utiliser sur un an max.

C’est avec Travel Nation que nous sommes partis. Elle est Anglaise, mais pas de stress, il y a des conseillers français pour vous guider. Par contre départ de Londres obligatoire !

Assurance

Il est très important de choisir une bonne assurance durant son voyage car le moindre bobo peut virer au cauchemar quand on est loin de chez soi et que personne ne peux prendre soin de nous. De plus la couverture sociale n’est pas partout comme en France et la facture du médecin peut vite atteindre des sommes astronomiques.
Certaines assurances ont compris qu’il y avait une niche très intéressante avec les tourdumondistes et proposent des formules adaptées.
Tout d’abord il faut savoir que votre carte vitale ne vous couvrira pas en dehors de la zone euro et que par conséquent votre mutuelle non plus. On vous invite donc à résilier votre mutuelle, puis de partir à la recherche de votre assureur de voyage. N’oubliez pas que si vous êtes l’heureux propriétaire d’une carte visa premier vous serez couvert (et très bien !!) les trois premiers mois de votre voyage. Donc lors de vos demandes de devis ne demandez pas 12 mois d’assurance mais bien 12-3= 9 mois. C’est un détail qui peut vous faire économiser pas mal d’argent si vous êtes attentif.
Un critère de sélection important sera la franchise. En effet vous aurez souvent des propositions d’assurance intéressante qui malheureusement ne couvrent pas la totalité de vos dépenses sur place. Donc, préférez une assurance légèrement plus chère mais n’ayant aucune franchise et qui prenne en charge tous les petits bobos, pas seulement les catastrophes extraordinaires.

Toujours sur le site de voyage autour du monde, vous trouverez un comparatif très intéressant sur les assurances de voyage.

Pour notre GRAND VOYAGE nous avons choisi de partir couvert avec CHAPKA ASSURANCE et son CAP AVENTURE.
Vous pouvez aussi consulter le tableau de tarifs de leur offre, ainsi que souscrire à leur produit.

Après avoir épluché pas mal d’offres tels que l’assurance voyage de Travel Nation, La formule Marco polo d’AVI, il s’avère que cette assurance est pour nous la plus compétitive en terme de prix et de qualité de service.

Visas

Certains pays demandent un peu d’anticipation niveau visas avant de vous y rendre. Voici nos informations pour les pays ou nous avons été.

A bientôt 5 ans, Louanne doit être la petite voyageuse francophone avec le plus de tampons et visas sur son passeport .

INDE :

Le visa pour l’inde est certainement celui qui nous a demandé le plus d’anticipation et de papier, mais ça n’est pas insurmontable non plus. Nous nous sommes rendus une bonne dizaine de jour avant notre décollage pour le pays des Maharajas au bureau de paris au :

V.F. Services
42 rue de Paradis
75010 Paris
Tel : 0892.23.03.58. (de 8 à 16 h)

Site de VFS: vfsglobal

Pour obtenir votre visa il vous sera demandé :
• Un passeport valide au minimum de 6 mois après le décollage
• Photocopie de la première page du passeport
• 2 photos d’identités conformes à la demande du gouvernement indien (vous pouvez faire les photos sur place car format différent du notre)
• Le formulaire dument remplis et signer (A télécharger en ligne ou à remplir sur place: le document ici )

Les demandes sont éligibles sous les conditions suivantes :
• Les voyageurs qui souhaitant visiter l’inde dans un but touristique, rendre visite à des amis, pour une courte durée de traitement médical.
• Les Passeports doivent avoir au moins une validité de plus de 6 mois après la date d’arriver en Inde et doit avoir au moins deux pages blanches pour les tampons des officiers de l’immigration.
• Les voyageurs internationaux doivent avoir un ticket de retour ou un ticket de correspondance avec suffisamment d’argent à dépenser durant son séjour.
• Chaque voyageur devra être en possession de son propre passeport

Depuis mai 2015 il semblerait que les visas pour l’Inde soient délivrés dès l’arrivée sur le territoire pour 31 pays dont la France et le Canada, pour des séjours touristiques de 30 jours maximum !
Le visa est toujours obligatoire pour entrer sur le territoire indien. Les voyageurs doivent remplir au préalable une demande de e-visa en ligne, une sorte d’ESTA comme pour les États-Unis. Mais nous ne l’avons pas testé alors je ne peux rien te confirmer à toi de me le dire

THAILANDE :

Les ressortissants français n’ont pas besoin d’un visa pour les séjours de moins de trente jours, par contre si vous souhaitez rester plus longtemps, vous pouvez tout à fait faire une extension mais elle sera payante et vous devrez vous y prendre 7 jours avant la fin de votre visa initial. La durée maximum de votre séjour ne pourra pas dépasser 3 mois au total.

BIRMANIE :

En ce qui nous concerne nous avons fait notre demande de visa depuis bangkok en nous rendant le matin à l’ambassade de Birmanie au :

132, Sathorn Nua Road
Bangkok 10500

Il faut savoir que le dépôt des demandes se fait le matin entre 9h et 12h et que vous pouvez venir récupérer votre visa le jour même si vous payez 1200 bath ou 3 jours plus tard pour 800baths. A vous de voir si vous êtes pressé ou non… Pensez malgré tout à bien regarder quel jours de la semaine vous êtes, car le dimanche l’ambassade de Myanmar n’est pas ouverte et quand on est en vacances c’est un paramètre auquel on ne pense pas toujours.

Pour obtenir votre visa il vous sera demandé :
• 2 photos d’identité
• votre passeport en cours de validité de plus de 6 mois
• Une photocopie de votre passeport
• Le formulaire dument repli que vous trouverez sur place
Une fois le dossier complet déposé on vous remettra un ticket pour venir l’après-midi ou 3 jours plus tard récupérer votre passeport orné d’un beau visa Birman. Vous pourrez donc venir à la même adresse entre 15h30 et 16h30 pour le récupérer. Je vous conseil de venir un peu en avance car il y a toujours du monde sur place et même si c’est assez rapide, ça serait dommage de vous voir refuser l’entrée pour cause d’affluence.
Une fois en poche vous pouvez vous rendre au Myanmar pour 28 jours par voie aérienne via les aéroports de Rangoun, Mandalay ou Naypyidaw ou par voie terrestre, mais que par quatre points situés le long de la frontière Thaïlandaise. Je vous conseils de bien vous renseigner au préalable si vous souhaitez rentrer sur le territoire par voie terrestre car lors de notre séjour, elles étaient fermées à la date du départ et avaient rouvert 28 jours plus tard.

CAMBODGE :

Il vous faudra un visa pour entrer au Cambodge, mais il n’est pas obligatoire de faire la demande en avance car vous l’obtiendrez facilement contre 30$ au service de l’immigration. Vous pouvez toutefois faire la demande de visa de tourisme électronique (e-visa) via internet. Le sésame vous permettra de rester 30 jours consécutifs et pourra être rallongé d’un mois maximum par les services de l’immigration de Phnom Penh. Si vous dépassez les dates apposées il faudra payer une pénalité de 5 USD par jour de retard, donc attention aux dates.

Aux Aéroports de :
Phnom Penh et de Siem Reap
Aux Ports de :
Port de Phnom Penh (Mekong)
A la Frontière terrestre Cambodge/Thaïlande :
Phsar Prum/Ban Pakard
Daun Lem/Ban Laem
Cham Yeam(Koh Kong)/Hat Lek
Poipet/Aranyaprathet
O’Smach/Chong Jom
Anlong Veng/Chong Sa Ngam
A la Frontière terrestre Cambodge/Vietnam :
Bavet/Moc Bai
Khaorm Samnor/Ving Xuong (Chau Doc)
Phnom Den/Tinh Bien
Trapaing Srè (Kratié)
Trapaing Phlong/Xa Mat
Prek Chak/ Xa Xia
Banteay Chakrey(Prey Veng)
O’Yadav/Le Thanh
A la Frontière terrestre Cambodge/Laos :
Dom Kralor/Veun Khan
Aucun visa n’est délivré à l’arrivée au port maritime de Sihanoukville/Kompong som et à celui de Oknha Mong de la province de Koh Kong.

Pour obtenir votre visa il vous sera demandé :
• 1 photos d’identité
• Ton passeport en cours de validité de plus de 6 mois

AUSTRALIE :

En partant de Thaïlande je n’avais pas remplie l’autorisation électronique (eVisitor) pour le pays et du coup nous avons dû payer une sorte « d’amende » très chère à l’aéroport juste avant le décollage, sinon, nous ne pouvions embarquer et nous perdions notre vol. Il est donc plus que judicieux de faire la demande de visa au préalable!

Deux solutions s’offrent a vous :

– La solution simple, rapide et payante via le site auvisa. Ce site facilite pour vous la démarche (en Français) et vous permet d’obtenir en quelques clics un visa de 90 jours max valable sur une période de 1 an.

– La solution plus compliqué (en Anglais), un plus lente mais gratuite en passant directement par le site de l’ambassade d’Australie.

• Aucune vignette n’est apposée dans le passeport mais un courriel de confirmation, précisant la date de délivrance et les conditions liées au visa, est transmis au demandeur.
• Une demande de visa doit être formulée pour chaque membre d’une famille, y compris les enfants, qu’ils disposent de leur propre passeport ou qu’ils figurent sur le passeport de l’un des parents.
• L’intéressé doit voyager avec le passeport déclaré lors de la demande; en cas de délivrance d’un nouveau titre de voyage, le détenteur doit en informer sans délai et en tout état de cause avant la date de son voyage, les autorités australiennes.

Éligibilité :
– Être en possession d’un passeport français valable 6 mois après la date de retour ;
– Être hors d’Australie lors de la demande et de la délivrance de l’eVisitor.
Conditions :
– Ne peut être renouvelé ;
– Ne permet pas de travailler ;
– Permet d’étudier ou d’effectuer un stage dans la limite de 3 mois.

Délais : La demande doit être formulée au moins 2 semaines avant la date de voyage.
Néanmoins, les demandes d’eVisitor sont généralement, et suivant les cas de figure, satisfaites relativement rapidement (de 3 à 10 jours). NB/ Pour un séjour touristique d’une durée supérieure à 3 mois, la demande d’un visa touristique (subclass 676) doit être privilégiée.

NOUVELLE ZELANDE :

Vous pouvez séjourner jusqu’à trois mois sans visa au pays des Kiwis!

CHILI :

Vous pouvez séjourner jusqu’à trois mois sans visa.

ARGENTINE :

Vous pouvez séjourner jusqu’à trois mois sans visa.

PÉROU :

Vous pouvez séjourner jusqu’à trois mois sans visa.

BOLIVIE :

Vous pouvez séjourner jusqu’à trois mois sans visa.

COLOMBIE :

Vous pouvez séjourner jusqu’à trois mois sans visa.

 

Administratif

Et oui! Partir un an c’est bien mais ça n’est pas parce que vous mettez votre vie entre parenthèses qu’elle s’arrête d’avancer. Donc le mieux est de faire la liste de toutes les choses qui se passent durant une année (enfin durant votre absence !!). Comme votre déclaration d’impôts par exemple !!! Et de trouver une personne de confiance qui pourra ouvrir votre courrier en votre absence et vous tenir informé de ce qui se passe.
Pour nous ça sera ma maman (Vanessa), à qui nous disons un grand merci par avance car nous savons que c’est une grosse responsabilité de s’occuper de la vie administrative de quelqu’un en son absence. Surtout que pour le coup elle se retrouve avec mes papiers, mais aussi ceux d’Arnaud.

Banque

societe-generale
Le choix de la banque est très important car les frais bancaires peuvent représenter jusqu’à 5% de vote budget global.
En général les banques vous prennent entre 2 et 5% par retrait plus des commissions plus ou moins grosses.

No comment’…

Apres avoir comparé, fouillé, étudié, simulé nous avons opté pour la Société Générale et son offre Jazz.., du coup exit les mauvaises surprises et bonjour les frais fixes.
En plus d’un réel avantage pour la gestion de nos comptes cette option nous offre de la sécurité. Et oui plus besoin d’aller retirer des grosses sommes pour éviter de trop gros frais de traitement, nous pouvons retirer un peu tous les jours et même payer avec nos cartes nos hôtels, et nos dépenses quotidiennes.

Equipement

Le remplissage du sac fait partie des topics importants quand on prépare un voyage au long cours.

En effet nous allons passer un an avec les mêmes vêtements et ils vont subir :

  • des lavages pas toujours tendres.
  • être portés quasiment tous les jours.
  • ils ne devront pas se froisser car on n’aura pas de fer à portée de main.
  • ils devront être chauds et légés en même temps.
  • surtout ne pas prendre trop de place.

Nous avons donc puisé notre inspiration non pas dans les magasines de mode, mais sur tous les sites de tourdumondistes dans l’espoir de trouver quelqu’un ayant LA solution miracle pour voyager léger tout en ayant un minimum de style. Cependant, nous sommes arrivés à la conclusion que tout le monde part avec, a priori, la même garde robe et n’a pas vraiment un look époustouflant.
Nous vous présentons donc la liste de l’équipement que nous allons emmener avec nous

au-vieux-campeur
Le choix des magasinsAujourd’hui L’ENSEIGNE incontournable pour préparer un voyage au long court est Le Vieux Campeur. Il est clair que vous n’achèterez pas tout sur place, car par moment le degré de technicité et de précision n’est pas réellement utile au commun des mortels que nous sommes. Mais par contre la qualité des conseils de leur vendeurs est vraiment appréciable. Vous y trouverez de tout et pour tous les prix. Merci à eux pour la patience dont ils ont fait preuve lors de nos nombreux passages en quête d’information pour nos achats.

Pour compléter vos sacs, (et même pour les acheter, car ils ont une offre de sac à dos plus accessible et de très bonne qualité ) on vous conseille Décathlon. C’est chez eux que nous avons acheté une grande partie des vêtements pour la puce. Faut dire aussi, que le vieux campeur n’avait plus rien à sa taille quand nous y avons été. Nous y avons trouvé également nos sacs de couchage compacts (beaucoup moins cher même si nous ne pourrons pas affronter des -15*)

keen
Le choix des chaussuresLe choix des chaussures est très important car nous ne pouvons emmener qu’une paire de chaussures fermées et une paire ouverte pour l’année que nous allons passer. Du coup elles doivent être résistantes, respirantes, et surtout confortables…. Nous avons opté pour les chaussures de marque Kenn, une marque américaine peu répandue en France mais que nous avions repérée au Vieux Campeur ;
Du coup nous les avons contactés pour leur demander de nous suivre, et ils ont tout de suite adhéré à notre projet et nous ont fourni des chaussures de randonnées top et des paires de tong….etc

degre
Le choix des vêtementsQuand on part en vacances on se demande ce que l’on va emmener, mais pour un voyage aussi long on ne peut pas vraiment sortir du cadre…. Du coup il faut que les vêtements que nous emmenons nous plaisent car on va les porter pratiquement tous les jours….
Arnaud ne voulait surtout pas porter des pantalons de randonnée, nous sommes donc partis à la recherche d’une marque répondant à nos critères de résistance et de séchage rapide… C’est sur les conseils des vendeurs du Vieux Campeur, que nous lui avons pris des pantalons avec un look d’aventurier de chez « Fallraven », et comme nous les trouvions très sympa, Vanessa en a pris un elle aussi.
Ensuite on s’est tourné vers les articles « lifestyle » de chez Degré 7 qui offre, principalement pour les femmes, une collection confortable et colorée. Vanessa a craqué pour un short, un pantacourt, une robe, un pantalon tandis qu’Arnaud emmenera dans son sac leur bermuda. Nous avons également chacun un coupe vent Gore-Tex léger et tout terrain, et Lou ne sera pas en reste avec sa polaire Toudoux.
Nous ne connaissions que peu Degré 7 que nous pensions spécialisé sur les vêtements de ski, mais finalement, nous avons vraiment eu du mal a nous décider tant les produits nous ont plu.

lowepro
Le choix du sac photoDepuis qu’Arnaud est photographe professionnel, il a toujours eu des sacs Lowepro pour ranger et transporter son matériel de valeur. En possédant déjà plusieurs de différentes tailles, il lui fallait trouver le bon compromis pour prendre son matériel photo/vidéo pour 10 mois MAIS aussi et surtout avoir un sac d’une taille raisonnable à pouvoir transporter sur son ventre pendant qu’il avait le gros sac à dos d’affaires sur le dos.
Ayant déjà un sac de taille intermédiaire (le FastPack 350) permettant de transporter son ordinateur portable et son matériel photo, et celui-ci ayant été testé en Thailande, il s’était avéré un peu trop petit. Du coup, il a choisi un sac qui était plutot orienté chasseur d’images d’animaux (avec un compartiment pour « longue vue ») mais qui offrait un aménagement un peu plus approprié pour tout son matos : le Scope Travel 350AW
optic-cdg

Lunettes de soleilLes lunettes de soleil sont L’ARTICLE MODE du voyage, et grâce à notre opticien elles ne viendront pas alourdir notre budget voyage. Nous avons été touchés par sa spontanéité à nous proposer de nous sponsoriser.

Grâce à lui nous avons pu commander des lentilles pour l’année et protéger les yeux de notre famille avec des lunettes de soleil de qualité. Si vous passez sur Pierrefitte-sur-Seine nous vous invitons à lui rendre visite car en plus de sa générosité à notre égard, il est de très bon conseil et ce depuis 5 ans que Vanessa va le voir pour ses lunettes.

lonely-planet
Le choix des guidesA chaque voyage que nous faisons nous emportons un guide, voire même deux. Mais pour traverser 13 pays on se voyait mal avec une valise pleine de guides en plus de nos deux gros sacs à dos. Du coup la meilleure solution était les guides numériques.
Nous avons donc comparé les offres proposées par les editeurs en français, pour constater que l’offre de Lonely planet était la plus complète en digitale….
Tant mieux car c’était nos chouchoux!!!!

Du coup nous voilà armés des dernières éditions pour affronter le monde. Quand on y pense c’est beau la technologie, grâce à un lien pdf nous pouvons télécharger nos guides sur nos téléphones, tablette et ordi. Donc plus besoin de se trimballer un gros guide papier, ni de se battre pour lire. Chacun le sien!!!
En plus ils sont vraiments bien faits, tout comme les vrais…

baladeo
Le choix des petits articles de voyage pratiquesPour compléter nos sacs à dos et être bien équipés dans les moindres détails, nous avons opté pour quelques articles de la marque.
Un chargeur solaire pour smartphone et tablette, au cas où nous n’ayons pas accès à l’électricité correctement. Mesure de sécurité afin d’avoir toujours des petits jeux et des dessins animés pour Loulou lors des longs voyages en bus ou en train.
Un cadenas à code avec un long cable solide en acier, pour sécuriser nos sacs a dos lors de nos déplacements.
Des couverts en inox multifonctions et légers, afin d’avoir toujours de quoi nous nourrir par nos propres moyens et un couteau de sécurité avec une lame solide, un brise glace et un coupe ceinture de sécurité.

Partir avec un enfant on rajoute quoi ?Concrètement pour Louanne nous allons glisser dans le sac :

  • Des cubes gigognes qui serviront aussi bien à faire des jeux de couleurs, créer des maisons pour des personnages, de jouets pour le bain et de moules pour jouer à la plage.
  • Des petits personnages en plastique pour créer des histoires et s’amuser durant des heures, même au restaurant. Ils ont l’avantage de pouvoir s’emmener partout et d’être lavables.
  • Une boite de mini crayons de couleurs avec un taille crayon incorporé
  • Un livre d’activité avec des gommettes et des coloriages à réaliser
  • Des brassards gonflables pour la piscine
  • Un ballon gonflable pour la plage
  • Et bien évidemment ses doudous sans lesquels on ne peut pas partir.

Pour se déplacer nous rajoutons un porte bébé et une poussette. Le choix des modèles est très important car ils doivent être légers et résistants. Il ne s’agit pas de se retrouver à l’autre bout du monde avec un bébé fatigué, ne voulant plus marcher et pas d’autre moyen que de la porter à bout de bras, car cette petite bête pèse déjà presque 14 kilos.
Nous avons donc passé un bon moment à chercher le modèle idéal pour notre voyage afin de ne pas se retrouver dans l’embarras. Nous avons déjà une poussette canne et un porte bébé mais nous cherchions quelque chose de plus léger encore et de plus adapté à notre voyage. Nous avons alors trouvé le « Booba Air » !

boba
Le porte bébéNous avons choisi le porte bébé Boba AIR. Un porte bébé c’est léger par définition mais ça n’est pas toujours compact. Le Boba AIR ne pèse que 330 gr et se range dans sa poche intégrée comme les K-way de notre enfance.

Lors de notre voyage en Thailande nous avions emmené le nôtre, et une fois plié, il restait un petit sac que nous devions porter en plus du sac à dos, comprenant toutes les affaires nécessaires à notre petite famille durant la journée. Autant dire que ça n’est pas toujours très pratique de s’organiser avec plusieurs sacs et une petite fille qui demande à être portée toutes les deux secondes.
Forts de cette expérience nous savions que nous devions trouver une solution.

Nous avons donc récupéré ce nouveau porte bébé et venons de le tester sur Paris. Certes ils est moins rembourré qu’un porte bébé classique, mais il est beaucoup mais alors beaucoup plus compact, et également plus léger (seulement 330gr). Nous avons même pu le glisser dans le sac à main de Vanessa, pourtant pas bien grand….
De prime abord en le sortant, nous pensions que sa matière en nylon allait être handicapante et que notre puce allait avoir très chaud une fois dedans.
Mais non, en réalité, c’est l’inverse !! Le nylon est résistant, facile à nettoyer, et facilite le rangement, nous évitant ainsi de passer un temps fou pour le replier dans sa poche. Ce n’est pas pour rien que les parachutes sont fabriqués dans cette matière.

On se sent donc prêt à affronter le monde armé de mon BOBA Air et merci à eux d’avoir pensé aux parents actifs et voyageurs que nous sommes ☺