Arequipa : Notre séjour dans la ville blanche

Carnet de route, rencontres humaines et périgrinations touristiques

Le Pérou est vraiment un pays que nous avons adoré ! Cuzco, Le Machu Picchu, Paracas, ou le lac Titicaca nous ont laissé vraiment de bons souvenirs; mais la ville d'Arequipa qui n'est pas forcément visitée par les voyageurs est aussi une ville bien agréable à découvrir : patrimoine colonial, culture Incas et pré-incas, canyons impressionnants, sports extrêmes, c'est aussi une cité où il est bon de se poser un peu et d'apprécier la vie des "Arequipeños".
On vous raconte ici notre petit périple dans cette ville spéciale pour nous qui ne manque pas de charme et d'activités pour tous!

Un peu d'histoire :

Arequipa, ville coloniale fondée en 1540 par le conquistador Manuel de Carbajal est aussi appelée la "ville blanche" car celle ci à été construite majoritairement en "sillar" (matériau fait à base de cendres de lave volcanique séchée). 2ème ville du Pérou en nombre d'habitants, perchée à 2400m d'altitude, cette ville ou il fait beau et chaud une grande partie de l'année est aussi une oasis verdoyante bénéficiant de l'eau des montagnes et des volcans voisins. Arequipa est aussi une ville qui depuis sa construction à subi de nombreuses fois le déchaînement de la nature via des éruptions volcaniques ou des tremblements de terre comme celui du 23 juin 2001. Cependant, une grande partie de ses joyaux historiques sont toujours debout et fort heureusement!

Notre histoire :

En toute franchise, si nous avons décidé d'aller à Arequipa lors de la préparation de notre voyage, ce n'était pas forcément pour ses nombreux attraits touristiques. En fait, c'est surtout parce que nous avions rendez-vous avec une petite ONG s'occupant d'enfants que nous nous y sommes rendus. A la base nous ne devions rencontrer qu'une ONG la bas: la crèche d'Arequipa. Mais devant la sympathique insistance de Mado, un des plus actif membres d'une autre ONG bretonne, qui souhaitait vraiment qu'on l'aide à faire connaitre son projet, nous avons décidé de modifier un peu notre agenda pour aller aussi rencontrer les "enfants du Soleil".

Arrivés dans la ville blanche en début de week-end, après un long trajet en bus pas terrible, les écoles étaient fermées. Nous nous sommes dit que c'était le moment de réfléchir un peu aux activités que nous souhaitions faire ici. Un tour à l'office de tourisme et quelques échanges plus tard dans divers agences, nous avions une idée plus précise de notre hypothétique programme : visite du couvent, de la cathédrale, d'un ou deux musées Incas, un petit trek dans le Canyon de Colca et pourquoi pas une session rafting à tour de rôle le week-end suivant…Telles étaient nos envies du moment.

Ce que nous ne savions pas, c'est que nos rencontres avec les ONG allaient nous "bouleverser" et prendre beaucoup plus de temps que prévu.

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_4.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_5.jpg

NOTRE RENCONTRE AVEC LES ÉCOLES :

Comme nous vous le disions en introduction, Arequipa est une ville splendide avec beaucoup de points d'intérêts touristiques pour les voyageurs. C'est aussi une grande ville attrayante pour les Péruviens mais le revers de la médaille existe aussi par le développement chaotique des bidonvilles aux alentours (Pueblos Jovenes). En effet, pas mal d'habitants des zones rurales et montagneuses, attirés par de supposées meilleures conditions économiques se sont installés dans des zones d'habitations précaires ou les services essentiels de vie y sont inexistants (eau, électricité…). Ces populations malgré tout, tentent d'organiser leur vie et structurer leur communauté et bien sûr, rêvent d'une meilleure éducation pour leur enfants. C'est grâce à de petites ONG Franco-péruvienne comme celles-ci que leurs enfants ont accès à une meilleure nutrition et peuvent s'instruire.

Les enfants du soleil :

Après ce premier week-end plutôt cool, c'est le lundi que nous avions RDV avec Esperanza, la directrice de l'association Ninos del Sol depuis 13 ans. Une femme forte, passionnante et pleine de convictions envers la tâche qui lui incombe. Après une bonne soirée en sa compagnie dans le quartier historique à papoter de l'ONG, de sa vie ici, de notre voyage et des choses a voir dans la ville, nous avions RDV à Cono Norte dès le lendemain matin au aurores. Et oui, les bidonvilles d'Arequipa se trouvent à une heure de "collectivos" environ du centre.

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_1.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_2.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_3.jpg

Hymne national chanté par les enfants et grands sourires à notre arrivé. Nous avons passé une journée intense à rencontrer les enfants, observer la vie de l'école et interroger les maitresses; Vanessa à donné un petit coup de main le midi en cuisine pendant que Louanne immergée dans la vie de la maternelle, réalisait ses premiers dessins de classe en espagnol pour sa maman. Autre moment fort, la visite à deux mamans du quartier afin qu'elles nous parlent de l'action de l'ONG et de l'utilisation des fours solaires qu'elles avaient fabriqués grâce à elles. Une belle journée riche en rencontres qui nous a permis de vous faire découvrir cette petite association Peruviano-Bretonne.

La crèche d'Arequipa :

Le lendemain, c'était avec Maïwenn, jeune éducatrice volontaire dans l'une des 2 écoles de l'ONG que nous avions rendez-vous. Très gentiment, elle était passée nous prendre à l'hôtel afin de nous montrer une fois le chemin à effectuer (car les jours suivants, nous ferions seuls les 45min de collectivos pour y aller). Arrivé la bas, nous avons rencontré Susana, la directrice de l'école Lara: une femme forte aussi, mais avec un cœur énorme pour les enfants et son équipe. Une belle rencontre qui booste! Elle nous à présenter à tous, enseignants et enfants et nous avons alors commencé notre immersion.

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_6.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_7.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_8.jpg

Nous sommes restés 7 jours à la crèche de Lara en périphérie d'Arequipa et une bonne journée et demi à Carlos Llosa près du centre ville. Une belle semaine riche en rencontres, en découvertes mais surtout riche en amour et en solidarité. En effet, nous avons ressenti une très belle énergie entre les membres de l'ONG, les familles et les enfants. Les enfants qui d'ailleurs pour certains étaient vraiment super calins avec nous, un vrai plaisir. Nous avons donc rencontrer au fur et a mesure tous les acteurs de ces structures: la dentiste, les enseignants, les cuisinières (qui pour la plupart étaient des mamans de l'école), les volontaires françaises (Margot et Maïwenn), la psychologue, ou la responsable du micro-crédit. Tous adorables et vraiment investis dans le bien être des enfants, des mamans et de la communauté en général. Nous avons également interviewé une maman dans son atelier de soudure qui bénéficiait d'un micro-crédit et partagé une soirée bien sympa chez Margot, MaÎwenn et leurs colocataires dans leur appartement d'Arequipa. L'occasion pour nous de découvrir une facette de la vie d'expatriés au Pérou.
Un de nos meilleurs souvenirs durant ces quelques jours à été d'assister a la fête des mères à la crèche Lara (el dia de la mama). Une journée très importante dans ces écoles ou la plupart des femmes élèvent seuls leur enfants dans des conditions souvent difficiles. Un fête pleine de sens et d'amour entre les enfants, les mamans et tous les gens qui travaillent dans ces écoles! A vrai dire, nous avons eu plusieurs fois les larmes aux yeux, mais toute cette solidarité nous a fait grand bien ! Nous espérons partager avec vous très vite ce reportage vidéo (honte à nous depuis le temps, mais nous avons eu de gros soucis avec le logiciel pendant le montage)

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_9.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_10.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_11.jpg

En tout cas, si vous projetez d'effectuer un voyage au long cours en Amérique du Sud prochainement et que vous passez au Pérou, si vous êtes volontaires pour donner un peu de votre temps et de votre énergie pour l'une de ces 2 ONG qui le méritent, nous ne pouvons que vous encourager à prendre contact avec elles (voir en fin d'article).

BON, ET SINON, Y'A QUOI A FAIRE A AREQUIPA?

Patrimoine culturel et historique :

La Plaza de armas :

La plaza de Armas comme dans toute ville Sud Américaine qui se respectent, est un incontournable à ne pas manquer. En effet, ces grandes places sont souvent l'occasion de découvrir un peu la vie des habitants. Ils s'y retrouvent très souvent entre amis ou en famille après leur travail et le week-end. Nous qui adorons flâner et observer les gens vivre, nous y passons généralement pas mal de temps; il s'y passe toujours quelques chose. Et la place des armes d'Arequipa, nous l'avons vraiment appréciée. Déjà, elle est magnifique, entourée par la cathédrale et ses bâtiments aux arcades coloniales, mais c'est aussi un endroit ou l'on peut, si l'on prend son temps, discuter avec les gens qui s'y trouvent. Comme ailleurs, les enfants facilitant le contact, nous y avons bien papoté. De plus, si le ciel est dégagé, vous pourrez apercevoir l'imposant volcan Misti.

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_13.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_15.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_14.jpg

La Cathédrale :

Cette imposante cathédrale de style néo classique vaut réellement le détour. Son architecture est splendide, elle possède la particularité d'avoir son entrée principale perpendiculaire à la nef et son intérieur est riche en "éléments nobles et internationaux" : un énorme lustre de style byzantin venant d'Espagne, sa chaire finement sculptée vient de France et son orgue (le plus gros d'Amérique du sud soi-disant) vient de Belgique. Nous ne l'avons pas fait, mais la cathédrale possède également son musée.

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_21.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_20.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_22.jpg

Le Parc Selva alegre :

Rien d'historique dans ce lieu, mais comme il n'est pas dans les guides et que nous l'avons trouvé par hasard, on vous donne l'info. Pour ceux qui nous suivent depuis longtemps, vous savez que pour nous, entre 2 visites, un trek ou de longs parcours en bus ou en train, il est essentiel de faire plaisir à notre petite Lou et lui accorder des petites pauses rien que pour elle durant le voyage (gage également d'une bonne ambiance familiale). La bonne trouvaille à Arequipa fut donc ce parc.

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_31.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_33.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_32.jpg

En pleine rénovation lors de notre passage, il vous proposera une aire de jeux sympa pour vos petits, des manèges un peu kitch, un petit étang sur lequel on peut faire un tour de barque, et même un petit zoo qui intriguera sûrement vos petits (pas très "glop" pour les animaux cependant). Il y a évidemment la possibilité de manger une bonne glace au soleil, se détendre et laisser votre progéniture courir après les cygnes… Un bon plan pour se détendre en famille ! Si vous avez trop chaud et les moyens, allez piquer une tête dans la piscine de l’hôtel de luxe "Libertador Ciudad Blanca", c'est juste en face du parc.

Le Couvent Santa Catalina :

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_27.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_30.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_29.jpg

C'est le point d'intérêt que tout le monde vous recommandera. Et c'est vrai que cette ville dans la ville (environ 20.000m2) est un des lieux les plus insolites d'Arequipa. Premier monastère construit par les Espagnols, inaccessible durant quatre siècles, cet endroit était le lieu de vie de centaines de religieuses issues de riches familles. Malgré leurs vœux, celles ci vivaient dans un cadre très luxueux : appartements privatifs, cuisines particulières, serviteurs, pianos, vaisselle en argent…etc. C'est en 1871 qu'une réforme du Pape Pie IX mit fin à cette vie cloitrée plutôt dorée. Incroyablement bien conservé, ce couvent est un havre de paix aux mille couleurs et dédales. En se baladant dans son enceinte, on imagine assez facilement le cadre de vie de ces nonnes quelques siècle en arrière. Si vous le pouvez, prenez un guide (c'est un peu cher) mais cela vaut le coup et n'hésitez pas à le visiter de nuit aussi, il parait que l'atmosphère à la chandelle y est mystérieuse.

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_23.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_24.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_25.jpg

Autres points d'intérêts de la ville :

Il y a bon nombre de quartiers, musées ou lieux religieux qui semblent intéressants de découvrir à Arequipa. Parmi eux: le monastère franciscain de la Recoleta avec son musée et son incroyable bibliothèque de 20.000 livres; le musée "Santuarios Andinos de Santa Maria" qui vous contera la découverte de la Princesse des glaces "Juanita", momie extrêmement bien conservée retrouvée en 1995 à plus de 6.300 mètres et qui témoigne des rituels de sacrifices Incas il y a plus de 500 ans. Vous pouvez également vous balader dans le "mercado San Camillo", prendre de la hauteur en vous rendant au mirador de Yanahara ou dans le quartier de Carmen Alto, ou visiter une des nombreuses maisons coloniales du XVIIème siècle (casonas) se situant dans le centre (Casa Tristan del Pogo, Casa del Moral, etc).
Sinon, sortez de la ville et découvrez ses alentours...

©photo by Boris G

Nature et sports :

Pour les amoureux d'outdoor, la région d'Arequipa est vraiment chouette et propose pas mal d'activités : partez 2-3 jours en trek dans le canyon de Colca ou de Cotahuasi (les plus profonds au monde); faites du rafting ou du kayak sur le Rio Chili ou le Rio Majes, dévalez en VTT les pentes du volcan Chachani ou tentez l'assaut des 5822m du célèbre volcan Misti en mode alpiniste. Il y a vraiment de quoi s'éclater !
Conseil : prenez le temps de vous acclimater progressivement à l'altitude, sinon…

Gastronomie :

La ville est apparemment réputée pour sa culture gastronomique (la meilleure du pays). Pour le coup, nous n'avons pas pris le temps d'y gouter vraiment. Notre budget de backpacker et la commodité d'une cuisine neuve dans notre hospitaje du centre nous ont fait nous sentir comme à la maison. De plus, le midi, nous mangions à l'école avec les enfants. Cependant, Arequipa restera pour nous la ville ou nous avons mangé du cochon d'Inde : le Cuy ! Et pour le coup, c'est Louanne qui nous a le plus étonné, car son cuy, en plus de l'amuser, elle l'a dévoré! Sinon, vous trouverez dans les bonnes "picanterias" d'Arequipa : le "tiradito" (style ceviche), le "rocotto relleno" (attention ça pique), vous pourrez manger de l'alpaga (le frère du lama), ou du délicieux cochon rôti (chancho al horno) ou déguster le "chupe de camarones" (crevettes avec du fromage)… Autre met étonnant et pas mauvais (validé par Loulou) : la glace au fromage "helado de queso". Nous avons aussi eu la possibilité de manger et découvrir plusieurs variété de pommes de terre dans un petit restaurant du centre et de passer un agréable moment avec Louanne à jouer et manger des crêpes "françaises" dans un restaurant avec plein de jeux de société. On vous met les adresses à la fin de l'article.

2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_17.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_cuy.jpg2015/08/Tdm80_Arequipa_voyage_carnet_de_route_18.jpg

Conclusion et petits conseils pratiques:

Vous l'aurez compris, nous avons vraiment apprécié notre séjour à Arequipa même si finalement, nous n'avons pas pu réaliser toutes les activités que nous souhaitions faire. Nous vous recommandons donc d'y passer si vous le pouvez. Notre expérience avec les associations nous ont permis de découvrir une face plus sombre du Pérou : une société inégalitaire en développement et pleine d'espoir; mais cela fut aussi pour nous la possibilité de vivre quelques jours avec des gens généreux et formidables qui aident leur prochain et se battent pour un avenir meilleur. Des très beaux souvenirs en somme...
-Arnaud-

- Période recommandée : il est préférable de visiter Arequipa entre mai et octobre (période sèche).
- Visa : De 2 à 6 mois (sur demande).
- Vaccin : a voir en fonction des régions. (fièvre jaune, typhoïdes, hépatite A...etc)
- la monnaie : la sole (1€ = 3,5 soles)
- Comment y aller :
- Depuis la France, en créant son aventure sur mesure avec :
- Confortablement en avion depuis le continent : avec LAN Airlines
- En bus depuis Cuzco ou Lima : Cruz del sur
- Les ONG que nous avons rencontré (attention leurs sites web ne sont pas à la hauteur de leurs actions):
- Les enfants du soleil
- La crèche d'Arequipa
- se loger : Nous avons adoré l'hospitaje : Che Lagarto dans le centre (à découvrir en image une fois notre "Trip Advisor perso" publié)
- sécurité : Un peu comme partout en Amérique du Sud, le soir venu, ne vous aventurez pas trop en dehors des quartiers touristiques seul. La journée cependant, nous n'avons pas ressenti de dangers.
- Prendre des cours d'Espagnol : à l'Alliance Française
- Deux petits restaurants que nous avons appréciés :
- "Hatunpa" (pour les supers variétés de patates) et "Crepisimo" (pour un petit goût de France avec leurs crêpes et leur jeux pour enfants)
- Plus d'infos sur la ville et ses activités par nos camarades voyageurs :
- Voyage Pérou
- Un sac sur le dos

Vous avez aimé? Vous pouvez partager
Commentez via facebook